Les propriétaires du château
 
   

Rubrique Châteaux


Château de Beusdael

 
   

D'après la légende, Beusdael remonterait à l'époque de Charlemagne, mais rien ne le confirme. Peut-être existait-il, en lieu et place du donjon actuel, une construction antérieure. Il serait sans doute intéressant d'effectuer des fouilles, mais ceci n'est, pour le moment, pas à l'ordre du jour.Une chose est sûre, la tour date du 12 ème ou 13 ème siècle. Ses murs fait de moellons de grès, mélangés de silex, font 2,5 m d'épaisseur à la base. Ils s'amincissent au fur et à mesure, pour atteindre 1,5 m aux niveaux supérieurs.

D'une hauteur de 28 m sous corniche et d'une largeur de 12 m, le donjon contient 6 niveaux. S a toiture d'ardoises, quant à elle, remonte au 17 ème siècle. Elle se termine par un clocheton, surmonté d'une girouette aux armes de Gérard Colyn et d'Alexandrine d'Efferen, seigneurs de Beusdael entre 1606 et 1643.

Quatre échauguettes décorant les angles de l'édifice, font partie de la construction primitive de la tour. Leur toit bulbeux est coiffé également d'une flèche, identique à celle précitée.

L'échauguette du sud-ouest, renferme un escalier en spirale. Celle du nord-ouest servait, jadis, de cachot. En 1930, on y voyait encore d'anciennes menottes ainsi qu'un corset en lames métalliques. Enfin, les deux autres servaient de poste de guet.

Au 16 ème siècle, les seigneurs du lieu, Gérard d'Eys Beusdael et Anne d'Ellerborn, aménagent contre le donjon un corps de logis, bâti en pierres de taille et de briques. La demeure comporte deux niveaux. Sa toiture en ardoise sera au 19 ème siècle percée de nombreuses lucarnes. Enfin, une tour du 17 ème siècle vient s'accoler à la façade sud. Elle présente un couvrement de briques et de calcaire sur une base de grès. Elle se termine par un toit à bulbe octogonal, surmonté d'une flèche.

Un long bâtiment des communs existait alors. Une partie était accolée au donjon. L'ensemble du château formait un L. En 1882, le bâtiment des communs fut détruit et remplacé par le portail actuel. Pour accéder au château ceinturé d'eau, on franchit un pont en maçonnerie, d'une seule arche, reconstruit, lui aussi ; à la même époque.

Le château est classé depuis le 29 mars 1976.

     
 
situation
vue du ciel
 
     
 
   
Retour à l'accueil